Maintenir le cap malgré la rentrée …et l’horaire occupé

On le sent : l’air se rafraîchit, les feuilles commencent à rougir et les journées nous semblent soudain beaucoup plus courtes. Eh oui, c’est déjà le temps de la rentrée. Et si plusieurs personnes adorent cette période effervescente, nul ne peut nier qu’il s’agit aussi d’une période des plus occupées. Pour l’athlète, il peut être difficile de maintenir le cap et de s’adapter entre l’horaire des vacances et le retour à l’école ou au bureau.

Voici donc quelques trucs pour vous aider à organiser votre horaire d’entraînement dans le contexte de la rentrée!

  • S’organiser

L’organisation est un élément essentiel pour les étudiants qui souhaitent faire du sport pendant leurs études ou les adultes qui cherchent à s’entraîner malgré leur horaire chargé. Accrocher un grand calendrier à la maison est un moyen facile de démontrer la valeur de la gestion du temps. En plus de noter les heures des entraînements et des jeux, incluez chaque jour des périodes consacrées au travail. Si le calendrier ne fonctionne pas avec votre déco maison, n’hésitez pas à investir dans un bel agenda et à y inscrire votre horaire.

  • Prendre les devants

Les athlètes, peu importe leur âge, sont des êtres éternellement occupés. Une bonne façon de respecter un horaire d’entraînement et de maintenir le cap sur les objectifs et d’éviter la procrastination. La procra-quoi? La procrastination, c’est-à-dire, la tendance à remettre au lendemain, à ajourner, à temporiser, bref à repousser. Selon une étude de Sirois et Tosti (2012), la procrastination serait associée à un plus fort stress et à une moins bonne santé. Les athlètes ayant déjà un horaire chargé doivent donc éviter de procrastiner et prendre avantage des périodes moins occupées pour prendre de l’avance et ainsi éviter les situations de stress nuisibles pour leurs performances athlétiques.

  • Faire le plein de sommeil

Quel que soit le sport qu’ils pratiquent, les athlètes consacrent beaucoup d’énergie aux entraînements, aux matchs et aux rencontres d’équipe chaque semaine. En plus de cela, ils gèrent la même charge de travail en classe ou au bureau que tous les autres. Être fatigué est inévitable de temps en temps, mais si les athlètes ne se reposent pas régulièrement, cela affectera forcément leurs performances scolaires, professionnelles et sportives. À moins d’avoir des jeunes enfants (dans ce cas, on compatit avec vous), s’en tenir à un horaire de sommeil qui offre suffisamment de repos chaque nuit vous garantira une bonne dose d’énergie pour mener tous vos projets de front.

  • Ne pas oublier les périodes de relaxation

S’entraîner avec sérieux demande du temps, mais il ne faut pas oublier de penser à soi. Victor Roy-Lafrance, notre patineur de vitesse membre d’ImpulsionKin nous en parlait il y a quelques semaines. Prendre le temps de lâcher prise permet d’être plus concentré et prêt mentalement quand vient le temps de faire l’effort. Que ce soit pour étudier les dinosaures comme Georges-St-Pierre ou jouer au golf comme Michael Jordan, les grands athlètes se permettent toujours de décompresser et de relaxer pour revenir plus fort à l’entraînement.

  • Trouver des intervenants qui s’adaptent à vos besoins

Votre horaire ne sera pas toujours aussi flexible que Simone Biles, mais vous pouvez trouver des intervenants qui le seront. Chez ImpulsionKin, nous prenons le temps de bâtir un agenda d’entraînement qui inclut l’école et les périodes d’entraînement spécifique pour accompagner les athlètes dans leur préparation physique tout en réduisant leur charge de stress. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour en savoir plus.

Et surtout n’oubliez pas. Dans la vie comme dans une course d’aviron, l’équilibre est la clé!

%d blogueueurs aiment cette page :